Page personnel sur le mécénat Philippe MAUXION

Bienvenue sur la page du Mécénat

Définition et avantages du mécénat

  • Le mécénat est un soutien financier ou matériel apporté à une association d'intérêt général comme un club sportif, sans contrepartie directe.
  • Contrairement au parrainage, le mécénat n'a pas pour but de faire de la publicité mais de soutenir une cause d'intérêt général. Toutefois, il est possible d'avoir le nom et le logo du mécène sur les maillots de l'équipe en contrepartie de dons.
  • Le mécénat ouvre droit à une réduction d'impôt de :
    • Pour les particuliers, une réduction d'impôt de 66% du montant du don dans la limite de 20% du revenu imposable.
    • Pour les entreprises, une réduction d'impôt de 60% du montant du don dans la limite de 0,5% du chiffre d'affaires HT.

Conditions pour bénéficier des avantages fiscaux

  • Le donateur doit être domicilié fiscalement en France.
  • Le club délivrera un reçu fiscal spécifique (Cerfa) permettant de justifier la réduction d'impôt.
  • Le club remplit les conditions d'association d'intérêt général à but non lucratif pour pouvoir émettre ces reçus.

Contreparties possibles pour le mécène

  • Le mécène peut bénéficier d'une visibilité limitée : affichage de son nom/logo sur les supports du club.
  • Tout message publicitaire ou slogan commercial est exclu pour rester dans le cadre du mécénat.
  • Contreparties envisageables dans la limite de 25% du don (invitations, espaces VIP, etc.)
Il est essentiel de bien différencier mécénat et parrainage, il y a un avantage fiscal dans le respect des conditions légales par le club. Une convention de mécénat pourra aussi être proposée pour formaliser l'opération.

. Plafond des contreparties

Pour bénéficier de la réduction d'impôt, vous ne devez pas obtenir de contrepartie à ce don.
Cela signifie que vous ne devez pas obtenir d'avantages en échange de votre versement.
Lorsque vous versez des cotisations à une association, les avantages que vous obtenez ne sont pas considérés comme de réelles contreparties. Par exemple, le droit de vote à l'assemblée générale ou les documents que vous recevez (bulletin d'information, etc.).
Par contre, si vous recevez des biens de faible importance (cartes de voeux, insignes, etc.), la valeur de ces contreparties ne doit pas dépasser un quart du montant du don, avec un maximum de 65 euros par an.
Par exemple, pour une cotisation de 300 euros, la valeur des biens remis ne doit pas dépasser un montant d'environ 65 euros.

  • Les contreparties offertes par l'association au donateur particulier (ex : invitations, accès VIP, etc.) ne doivent pas excéder 25% du montant du don sur l'année. Au-delà, l'avantage fiscal est remis en cause.
  • Le plafond annuel des contreparties est fixé à 65 euros pour les particuliers.
  • En résumé, les particuliers peuvent déduire 66% de leurs dons dans la limite de 20% de leurs revenus, en soutenant une association sportive d'intérêt général, sous réserve du respect des conditions légales.

Modalités de don

  • Votre don peut être réalisé sous l'une des formes suivantes :
    • Versement de somme d'argent
    • Don en nature (une ouvre d'art par exemple)
    • Versement de cotisations
    • Abandon de revenus ou de produits (abandon de droits d'auteur par exemple)
    • Frais engagés dans le cadre d'une activité bénévole
    • Le don au club n'est pas soumis à la TVA ni aux droits d'enregistrement

Visibilité pour les mécènes

  • Afficher le nom et le logo sur les maillots de l'équipe en contrepartie de dons. C'est une pratique courante du mécénat sportif.
  • Afficher le nom et le logo sur les supports de communication du club (site web, réseaux sociaux, etc.)
  • Naming de certains événements ou récompenses

Autres formes de mécénat

  • Faire une donation temporaire d'usufruit d'un bien immobilier pour loger des joueurs ou l'entraîneur, ce qui leur permettrait de réduire leur ISF
  • les cotisations des membres peuvent être considérées comme du mécénat si elles n'offrent pas plus de 25% de contreparties

En résumé, en mettant en avant la visibilité offerte, les avantages fiscaux importants et en proposant des formes innovantes de mécénat, un club de basket peut séduire des mécènes et trouver des ressources financières supplémentaires.

. Pour que le particulier puisse bénéficier de cette réduction d'impôt, plusieurs conditions doivent être respectées :

  • L'association sportive doit être reconnue d'intérêt général et à but non lucratif
  • Le don doit être effectué sans contrepartie directe, à l'exception de contreparties de faible valeur (25% du don)
  • L'association doit remettre un reçu fiscal (Cerfa) au donateur, justifiant le don
  • Quelques ordres de grandeur généraux basés
    • Pour les particuliers :
      • La réduction d'impôt sur le revenu pour les dons aux associations d'intérêt général est de 66% du montant donné, dans la limite de 20% du revenu imposable
      • Donc pour un particulier avec un revenu imposable de 30 000 euros par exemple, le plafond de réduction d'impôt serait de 20% x 30 000 euros = 6 000 euros. Un don de 1 000 euros lui permettrait d'économiser 660 euros d'impôts (66% x 1 000 euros)

      Pour les entreprises :
      • Le taux de réduction d'impôt sur les sociétés pour les dons aux associations est de 60% du montant donné, dans la limite de 0,5% du chiffre d'affaires HT
      • Donc pour une entreprise avec 1 million d'euros de CA HT, le plafond serait de 0,5% x 1 000 000 euros = 5 000 euros. Un don de 5 000 euros lui ferait économiser 3 000 euros d'impôts (60% x 5 000 euros)

    Quelques exemples chiffrés de dons possibles à une association d'intérêt général par des particuliers et les bénéfices fiscaux associés :

    • Exemple 1 :
      • Don de 500 euros à une association
      • Pour un particulier avec un revenu imposable de 30 000 euros
      • Plafond de réduction d'impôt = 20% x 30 000 euros = 6 000 euros
      • Réduction d'impôt = 66% x 500 euros = 330 euros
      Donc un don de 500 euros permettrait une économie d'impôt de 330 euros pour ce particulier.

    • Exemple 2 :
      • Don de 2 000 euros à une association
      • Pour un particulier avec un revenu imposable de 50 000 euros
      • Plafond de réduction d'impôt = 20% x 50 000 euros = 10 000 euros
      • Réduction d'impôt = 66% x 2 000 euros = 1 320 euros
      Un don de 2 000 euros donnerait droit à 1 320 euros de réduction d'impôt dans ce cas.

    • Exemple 3 :
      • Don de 10 000 euros à une association
      • Pour un particulier avec un revenu imposable de 100 000 euros
      • Plafond de réduction d'impôt = 20% x 100 000 euros = 20 000 euros
      • Réduction d'impôt maximale = 66% x 20 000 euros = 13 200 euros
      Ici, malgré un don de 10 000 euros, la réduction d'impôt maximale serait plafonnée à 13 200 euros en raison de la limite des 20% du revenu imposable.

    Donc plus le don est élevé, plus l'économie d'impôt est importante pour le particulier donateur, dans la limite de 20% de ses revenus imposables. Cet avantage fiscal vise à encourager le mécénat auprès des associations d'intérêt général.

    Bien entendu, ces chiffres sont juste des exemples théoriques. Le montant réel des dons dépendra des capacités financières des donateurs et de leur volonté à soutenir votre association. Mais j'espère que cela vous donne un ordre d'idée des avantages fiscaux possibles pour inciter au mécénat.

Les dons les plus courants pour les particuliers sont les suivants :

  • Le don en nature : Ce type de don permet à un particulier de faire un don en nature, sous forme de biens matériels ou de services rendus à l'association bénéficiaire
  • Le don en argent ou espèces : C'est le type de don le plus fréquent pour les particuliers. Il permet de faire un don en argent liquide, par chèque ou virement bancaire à l'association ou organisme bénéficiaire
  • Ces dons en argent ou en nature sont généralement effectués au profit d'une association d'intérêt général ou d'une fondation reconnue d'utilité publique. Ils permettent à l'association bénéficiaire de recevoir le don et de le comptabiliser dans ses comptes
Les sources mentionnent que ces dons en argent ou en nature permettent à l'association bénéficiaire de les comptabiliser dans ses comptes, ce qui souligne l'aspect comptable de ce type de don pour une association.

Donc les dons les plus courants pour les particuliers sont les dons en argent ou en nature, qui permettent à l'association de les comptabiliser dans ses comptes. C'est généralement le cas pour les associations qui reçoivent ce type de dons.

Comment les dons en espèces sont traités fiscalement :

Pour les particuliers :
  • Les dons en espèces aux organismes d'intérêt général (associations, fondations, etc.) sont déductibles de l'impôt sur le revenu à hauteur de 66% de leur montant, dans la limite de 20% du revenu imposable
  • Aucun avantage fiscal n'est prévu pour les dons en espèces entre particuliers de la même famille (dons manuels)

Pour les entreprises :
  • Les dons en espèces aux organismes d'intérêt général sont déductibles de l'impôt sur les sociétés dans la limite de 60% de leur montant
  • Dans certains pays comme le Mexique, il existe un plafond supplémentaire, par exemple 7% du bénéfice imposable

Conditions à remplir :
  • Le donateur doit obtenir un reçu fiscal de l'organisme bénéficiaire pour justifier le don
  • Le don ne doit pas donner lieu à une contrepartie directe ou indirecte pour le donateur

Comptabilisation des dons en espèces :
  • Pour les entreprises, les dons sont généralement comptabilisés en charges d'exploitation (compte 6238) s'ils sont récurrents, ou en charges exceptionnelles (compte 6713) s'ils sont occasionnels
  • La réduction d'impôt liée au don est comptabilisée par une diminution du compte d'impôt sur les bénéfices (444 débit / 695 crédit)

Exemples de projets de mécénat :

  • Ecole de mini-basket : Le financement de l'équipement (ballons, cerceaux, etc.) et des activités pour les plus jeunes joueurs favorise leur développement et leur passion pour le basket
  • Equipes U18 France et U15 France : Soutenir ces équipes permet d'offrir des opportunités de compétition à haut niveau pour les jeunes talents
  • Ecole d'arbitrage : Le financement de formations pour les arbitres contribue à la qualité des matchs et à l'expérience des joueurs
  • Achat d'un minibus : Un minibus faciliterait les déplacements pour les compétitions et les entraînements
  • Location des salles et terrains : Contribuer aux frais de location permet au club d'avoir des infrastructures de qualité
  • Promotion des nouvelles pratiques : Soutenir des initiatives comme le basket 3x3 ou le BaskeTonik encourage la diversité des pratiques
  • Formation des encadrants : Investir dans la formation des entraîneurs et des bénévoles améliore l'encadrement des joueurs
  • Augmentation du secteur féminin : Encourager la participation des filles au basket renforce l'égalité et la diversité
  • Camps de basket : Organiser des stages et des camps d'entraînement offre des expériences enrichissantes aux jeunes joueurs
  • Section sportive : Soutenir une section sportive dans une école locale permet de former de futurs talents
  • Projet RSO (Responsabilité Sociétale des Organisations) : Investir dans des actions durables et responsables renforce l'impact positif du club sur la communauté

Meilleures pratiques pour présenter un projet de mécénat à des particuliers

  • Définir clairement l'aspect d'intérêt général du projet
      Expliquer en quoi le projet a une dimension d'intérêt général, au-delà de votre structure
      Mettre en avant les valeurs et le sens portés par le projet

  • Présenter le projet de manière concise et attractive
      Limiter le dossier de présentation à 4-6 pages maximum
      L'illustrer avec des photos/visuels permettant de se représenter concrètement le projet
      Adopter une mise en page soignée, avec un logo professionnel

  • 3Inclure les éléments clés suivants :
      Définition précise du projet et de son public cible
      Étendue géographique de l'action
      Stratégie de communication prévue
      Présentation détaillée du budget
      Coordonnées des responsables

  • Mettre en avant les contreparties envisageables
      Expliquer les contreparties possibles (communication, invitations, accès VIP, etc.)
      Mais préciser qu'elles resteront de faible valeur (?25% du don)

  • Adopter un ton mettant l'accent sur le partage de valeurs
      Éviter un discours purement commercial
      Favoriser le sens et les valeurs communes avec les mécènes potentiels

En suivant ces bonnes pratiques, votre dossier de présentation sera clair, attractif et mettra en avant l'intérêt général de votre projet, augmentant ainsi vos chances d'intéresser des particuliers au mécénat.

Principales erreurs à éviter lors de la présentation d'un projet de mécénat à des mécènes potentiels :

  • Ne pas définir clairement l'aspect d'intérêt général du projet
      Il est essentiel de mettre en avant en quoi le projet dépasse les simples intérêts de votre structure et revêt une dimension d'intérêt général

  • Proposer un dossier trop long et peu attractif
      Le dossier de présentation ne doit pas excéder 4 à 6 pages maximum
      Il doit être illustré avec des visuels/photos permettant de se représenter concrètement le projet
      Une mise en page soignée avec un logo professionnel est recommandée

  • Adopter un discours purement commercial
      Évitez un ton trop commercial, favorisez plutôt le partage de valeurs communes avec les mécènes potentiels
      Mettez l'accent sur le sens et les valeurs portées par le projet

  • Omettre des éléments clés dans le dossier
      Définition précise du projet et de son public cible
      Étendue géographique de l'action
      Stratégie de communication prévue
      Présentation détaillée du budget
      Coordonnées des responsables

  • Ne pas envisager les contreparties possibles
      Bien qu'elles doivent rester de faible valeur (25% du don), il est important de réfléchir aux contreparties envisageables à proposer aux mécènes

En évitant ces erreurs, votre présentation de projet de mécénat sera claire, attractive et mettra en avant les aspects d'intérêt général, augmentant ainsi vos chances d'intéresser des mécènes privés.

Quelques recommandations pour identifier les particuliers potentiels pour un projet de mécénat :

  • Définir clairement l'aspect d'intérêt général de votre projet
      Expliquer en quoi le projet dépasse les simples intérêts de votre structure et revêt une dimension d'intérêt général, porteuse de valeurs communes à partager avec les mécènes

  • Cibler les particuliers en fonction de leur profil et de leurs centres d'intérêt
      Identifier les particuliers sensibles aux thématiques, valeurs ou domaines d'action liés à votre projet
      Prioriser les particuliers ayant déjà soutenu des causes similaires par le passé
      Une mise en page soignée avec un logo professionnel est recommandée

  • Exploiter votre réseau existant
      Commencer par solliciter les particuliers déjà en lien avec votre structure (adhérents, bénévoles, donateurs réguliers, etc.).
      Leur demander de vous recommander auprès de leurs propres réseaux

  • Créer un dossier de présentation attractif et concis
      Limiter le dossier à 4-6 pages maximum, illustré et soigné
      Inclure les éléments clés : définition du projet, public cible, budget, coordonnées
      Mettre en avant les contreparties envisageables (dans la limite de 25% du don)

  • Adopter une démarche de prospection ciblée
      Identifier et prioriser les particuliers potentiels avant de les contacter
      Privilégier les rencontres en personne pour présenter votre projet

En définissant clairement l'intérêt général de votre projet et en ciblant les bons profils de particuliers, vous augmenterez vos chances d'identifier des mécènes privés motivés à vous soutenir.

Stratégies clés pour personnaliser efficacement un dossier de mécénat pour chaque entreprise cible

  • Faire des recherches sur l'entreprise
      Analyser les valeurs, la culture et les domaines d'intérêt de l'entreprise à partir de son site web, ses rapports, sa communication, etc.
      Identifier les personnes clés à cibler (dirigeants, responsables mécénat/RSE, etc.)

  • Adapter le contenu du dossier
      Mettre en avant dans l'introduction les aspects de votre projet qui correspondent aux valeurs/intérêts de l'entreprise
      Expliquer en quoi soutenir votre projet permettra à l'entreprise de renforcer son image/notoriété locale si c'est un enjeu pour elle
      Valoriser les contreparties de visibilité les plus pertinentes pour cette entreprise (maillots, événements, etc.)

  • Personnaliser la forme
      Utiliser la charte graphique de l'entreprise si elle en a une définie pour le mécénat
      Ajouter le logo de l'entreprise sur la page de garde du dossier
      Rédiger une lettre d'accompagnement personnalisée expliquant les raisons de la sollicitation

  • Cibler les bons interlocuteurs
      Identifier les bonnes personnes à qui adresser le dossier en fonction de la taille/structure de l'entreprise
      Impliquer votre réseau pour obtenir des contacts et des conseils sur la pertinence du dossier

  • En personnalisant à la fois le contenu et la forme du dossier, en mettant en avant les aspects les plus pertinents pour chaque entreprise cible, et en ciblant les bons interlocuteurs, vous augmenterez grandement vos chances d'obtenir un mécénat

Principaux outils recommandés pour identifier les mécènes potentiels dans le cadre d'un projet de mécénat :

  • Dossier de présentation du projet

    Un dossier clair et attractif présentant les éléments clés du projet est essentiel pour la prospection de mécènes. Il doit notamment inclure :

      Définition précise du projet et de son public cible
      Étendue géographique de l'action
      Stratégie de communication prévue
      Présentation détaillée du budget
      Coordonnées des responsables

  • Étude des secteurs d'activité et politiques de mécénat
      Réaliser une étude des différents secteurs d'activité économique et de leurs politiques de mécénat permet d'identifier les entreprises les plus susceptibles d'être intéressées par votre projet sur la base de valeurs communes. [1][5]

  • Analyse des chiffres clés des entreprises
      Examiner la taille, le chiffre d'affaires et le budget alloué au mécénat des entreprises ciblées permet d'évaluer leur capacité à soutenir financièrement votre projet.

  • Exploitation de votre réseau existant
      Commencer par solliciter les particuliers, entreprises ou organismes déjà en lien avec votre structure (adhérents, bénévoles, donateurs réguliers, etc.) et leur demander de vous recommander auprès de leurs propres réseaux.

  • Ciblage par thématique/domaine d'action
      Identifier les mécènes potentiels (entreprises, fondations, particuliers) sensibles aux thématiques, valeurs ou domaines d'action liés à votre projet.

En utilisant ces différents outils de manière complémentaire, vous augmenterez vos chances d'identifier et de cibler efficacement les mécènes les plus à même de soutenir votre projet de mécénat.

Valoriser les valeurs positives du club

  • Mettre en avant les valeurs véhiculées par le club comme le fair-play, le dépassement de soi, l'esprit d'équipe, etc
  • Souligner que s'associer au club permet au mécène de bénéficier d'une image positive auprès du public
  • Proposer des opérations de team building pour fédérer les équipes du mécène autour du club

Développer la notoriété localement

  • Cibler les entreprises locales qui cherchent à se faire connaître auprès des habitants de la ville/région
  • Valoriser la forte implantation locale du club et son poids dans la vie associative
  • Proposer une présence renforcée lors d'événements grand public organisés par le club

En combinant visibilité de marque attractive, association à des valeurs positives et développement de notoriété locale, un club de basket peut utiliser le mécénat pour permettre à ses mécènes de renforcer significativement leur image de marque

Stratégies efficaces pour intégrer les logos sur les maillots d'un club de basket

    Emplacement stratégique du logo
  • Placer le logo du mécène au centre du maillot, sur la poitrine, pour une visibilité maximale
  • Imprimer le logo dans le dos du maillot, un emplacement également très visible
  • Taille et contraste du logo
  • Choisir une taille de logo suffisamment grande pour être bien visible, sans non plus surcharger le maillot
  • Veiller à un bon contraste entre les couleurs du logo et celles du maillot pour une meilleure lisibilité
  • Niveaux de mécénat
  • Proposer différents emplacements selon le niveau de mécénat (bronze, argent, or) : logo sur la manche pour le niveau bronze, sur le short pour l'argent, au centre pour l'or
  • Accorder une taille de logo plus grande aux plus gros mécènes
  • Intégration harmonieuse
  • Choisir des logos aux couleurs et au style graphique qui s'harmonisent avec l'identité visuelle du club
  • Envisager des versions simplifiées ou monochromes des logos complexes pour une meilleure intégration

En positionnant stratégiquement les logos, en jouant sur leur taille/contraste, en hiérarchisant selon les niveaux de mécénat et en veillant à une intégration harmonieuse, un club de basket peut mettre en valeur ses mécènes sur les maillots tout en préservant son identité visuelle